Nom scientifique : Egretta ardesiaca

Statut : Espèces de préoccupations mineures

Description : L’aigrette ardoisée est un oiseau aquatique mesurant entre 48 et 50 cm avec un plumage noir à reflets gris ardoisé ou bleu. On observe sur la tête, le cou, la nuque et le manteau de l’oiseau de longues plumes lancéolées. Le bec, les lores et les pattes sont également noirs, ce qui met en valeur les iris jaune éclatant ainsi que les pieds jaune-orange. Aucun dimorphisme sexuel n’est noté ; de même les sexes sont identiques et les juvéniles ressemblent à leurs parents. Mais au cours de la période nuptiale, le jaune des pieds devient rouge écarlate pour une courte période.

Habitat : L’aigrette ardoisée affectionne les plans d’eau peu profonds. Il colonise donc les zones de marécages, les bords des lacs, les berges des rivières affectés sous l’influence des marées. Il est possible de la trouver dans des zones avec des eaux profondes lorsqu’il y a une présence de végétation dense. Les zones de prairies avec inondations saisonnières sont également des habitats de prédilection de l’espèce.

Reproduction : La nidification est fonction de deux paramètres que sont le niveau de l’eau et les précipitations. Mais le niveau de l’eau constitue le facteur le plus important. Le démarrage de la nidification est lié à celui des précipitations et s’étend jusqu’à la fin de celle-ci. Elles nichent en colonie mixte et les nids contiennent entre 2 et 4 œufs. Après incubation et éclosion, les juvéniles sont nourris avec des insectes et petits poissons.

Menaces : Il s’agit d’une espèce qui n’est pas en danger au regard de sa large aire de distribution. Les menaces relatives à la dégradation de la qualité de l’habitat sont celles qui pourraient affecter l’espèce.

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Notez ce contenu
5/5

Recevoir les nouveautés et offres de la Bouche du Roy.

 

Loading

Voir aussi