La gestion de la réserve se fait suivant le mécanisme de gestion participative en vogue depuis les années 90. Ce mécanisme trace en réalité le chemin à suivre pour une bonne gestion des ressources naturelles intégrant les communautés riveraines dans les instances de décision et de gestion et tient fortement compte de leurs besoins dans la distribution des revenus sur la base d’une clé de répartition établis de manière consensuelle. L’écotourisme est l’une des activités pratiquées dans la réserve et qui génère des revenus à la communauté à travers le guidage touristique, l’hébergement et la restauration. Les acteurs tels que les guides locaux et les restauratrices sont directement impactés par ces activités écotouristiques. Pour améliorer l’expérience touristique, un écolodge autogéré par les communautés est mis en place et labélisé par la plateforme Vaolo pour faciliter l’hébergement des visiteurs. Les dividendes obtenus grâce à l’écotourisme permettent de financer les actions de développement communautaire, de soutenir les acteurs impliqués dans la gestion durable de la réserve et d’inciter leur participation active à la protection de la biodiversité pour maintenir le potentiel touristique de la réserve.

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Notez ce contenu
5/5

Recevoir les nouveautés et offres de la Bouche du Roy.

 

Loading

Voir aussi